Collège De La Salle - Egypte
Etablissement scolaire fondé par les frères des écoles chrétiennes en 1898
 

 

Depuis 1854, les Frères tiennent des écoles au Caire. Ils se sont d'abord installés dans le quartier du Mouski où ils ont fondé le collège Saint-Joseph de Khoronfish. Répondant à la demande ils ont ouvert plusieurs "succursales": unités scolaires où un groupe de frères se rendait chaque matin, sous la responsabilité d'un frère Inspecteur, puis, la classe terminée, ils rentraient à la communauté, qui vivait à Khoronfish.

Des succursales ont été fondées dans les quartiers de Bab el Louk et de Choubra. Des écoles gratuites étaient également ouvertes, rattachées aux collèges ou aux succursales.

En 1898, le Frère Directeur de Saint Joseph obtient la permission d'ouvrir une succursale sur le quartier du Daher. Une maison est louée Rue Sabri et les Frères s'installent le ler octobre. Frère Albéric est nommé Inspecteur. La nouvelle école compte 58 élèves à la fin de la prermière année.

En 1899, un vaste terrain est acquis, où des bâtiments sont rapidement construits. A la rentrée 1899, le Collège Saint-Nicolas ouvre ses portes.

En 1904 commencent les travaux du grand bâtiment.

1905 inauguration du bâtiment, le collège prend le nom de De La Salle, en même temps s'ouvre l'Ecole gratuite Saint-Vincent, qui occupe les anciens locaux. Frère Odéric-Gabriel devient le premier directeur. La communauté compte 35 Frères, venus pour la plupart de Khoronfish et le nombre des élèves atteint 350, dont 35 pensionnaires. Une grande partie de ces élèves suivaient le cours primaire à Khoronfish, qui ne gardait que la section secondaire.

En 1912, les élèves du collège de La Salle sont au nombre de 821, ceux de l'école gratuite 254.

Le Frère Odéric meurt en 1913, il est remplacé par Frère Félix-Augustin, qui sera directeur durant toute la durée de la Première Guerre mondiale, jusqu'en 1918.

Cette période est marquée par les mouvements de très nombreux Frères (une centaine pour I'Egypte), qui durent partir sur les champs de bataille.

Elle connut aussi un moment exceptionnel par la visite du Sultan Hussein, qui vint visiter le collège le 1er mai 1915. Accueilli par tous les élèves des écoles des Frères du Caire.

Des manifestations religieuses ponctuent aussi la vie du collège, telle l'inauguration de la statue de Saint Jean-Baptiste de La Salle en 1921.

La période de la seconde guerre mondiale 1939-45 a laissé peu de traces dans les archives, la revue du collège s'est interrompue. Un certain nombre de Frères ont quitté l'Egypte pour rejoindre les armées. Une partie de la société égyptienne est peu affectée par le conflit, et la vie continue, presque normale.

L'après-guerre est encore le témoin de fêtes grandioses telles la célébration du centenaire de l'arrivée des frères en 1847 et du tricentenaire de la naissance de Saint J.-B. de La Salle en 1951.

Des transformations politiques et sociales profondes sont en route; elle vont amener une modification de la clientèle du collège, par la disparition de l'ensemble des ressortissants étrangers. A la mème époque le collège de La Salle s'est lancé dans des travaux d'agrandissements de grande ampleur, qui commencent en 1953.

1955 : La section secondaire et la section commerciale du collège Saint-Joseph de Khoronfish sont transférées au Daher.

Le 26 novembre 1955, en présence du supérieur général des Frères, le nouveau collège est inauguré par le Commandant Kamal el Din Hussein, ministre de l'éducation et de l'enseignement.

De La Salle assume l'héritage de l'école-mère de Khoronfish qui devient une école de quartier, et qui regroupe les élèves des anciennes écoles-gratuites. Il demeurera le seul collège lasallien secondaire jusqu'en 1992, quand s'ouvre la section secondaire du collège de Bab el Louk.

La chapelle est inaugurée en 1958.

Le collège s'égyptianise. Des directeurs laîcs sont associés à la direction : le docteur Antaki sera le premier, il sera suivi de M. Chawki Mitri.

A côté des activités traditionnelles : religieuses, sportives, sociales, des initiatives nouvelles voient le jour. En 1960 F.Martin Sabanegh, lance un centre d'alphabétisation, qui accueillera les employés du collège comme les apprentis du quartier, et se maintiendra de nombreuses années.

Sous le directorat de F. Michel Andrejko, le jardin d'enfants reçoit de nouveaux locaux. F. Boulad lui succède en 1979, il multiplie les activités.

Au départ de F. Boulad, en 1985, M. Magdi Kauzman prend la direction, F. Regis lui est associé comme représentant de la congrégation des Frères, F. Didier Albo et F. Yves Lecocq prendront sa suite.

En 1991 s'ouvre une section d'enfants ayant un handicap : le Centre Vie Meilleure. L'informatique se développe, ainsi que les bibliothèques; une nouvelle salle de sports, ouvre ses portes. Les activités sociales prennent un nouvel élan avec la formation d'un Comité social d'établissement et la collaboration avec divers organismes.

En octobre 1997, le collège accueille les célébrations cairotes du cent-cinquantenaire de la mission lasallienne en Egypte.

Le début de l'année de célébration du centenaire à la rentrée 1998, ouvre de nouveaux horizons.

 

visiteur numéro